Un nouveau P2p : OneSwarm

En plein procès de PirateBay, voici un nouveau venu dans les clients p2p : OneSwarm.

L’université de Washington, dans la pointe de la technologie, a créé ce p2p en ayant en tête l’anonymat des clients.

Le principe est simple, un réseau de client partagent des fichiers. Une chaine à l’instar de Kad est créée. Lorsque vous faites une requête, elle s’étend vers le réseau. Et le fichier, s’il est trouvé, revient par l’intermédiaire de la chaine. Donc, le leecher ne vois que les derniers maillons liés à lui (ses amis en toute logique) et le sender, n’envoie qu’à ses amis, entre, le fichier passe d’un client à l’autre. Si j’ai bien compris.

Le principe est sympa, sauf que ça va faire exploser la bande passante d’Internet qui est apparemment engorgé. Et on est pas vraiment anonyme. On est trackable d’ordinateur à ordinateur (l’ip est connue de maillon à maillon), c’est sûr que ça fait plus chier à récupérer votre IP mais bon.

Bref je suis pas très convaincu du système. Car dans la chaine de l’amitié un maillon avec képi peut se cacher et surtout pour transférer un fichier, tout les maillons devront récupérer le fichier pour le renvoyer à l’autre.

Laisser un commentaire