Un joueur fairplay

C’est peu dire que ce joueur est fairplay, il refuse un pénalty en disant à l’arbitre qu’il n’y a pas eut faute.

C’est logique mais à force de voir des joueurs tricher on trouverait normal qu’il ne dise rien pour avoir un but tout fait. Mais de nos jours c’est assez rare, je pense.

De plus, dans certains championnat, il aurait certainement eut des problèmes.

Bon, il n’y avait que 2-0 au moment des faits (4-0 au final pour Bucharest), mais bon, apprécions tout de même et saluons Costin Lazar (Rapid Bucharest).

  4Commentaires

  1. lucarne   •  

    En effet, geste fair-play et dont les exemples sont plus que rares.

    Il y eut le penalty raté de Fowler en 97 face à Arsenal (longtemps considéré comme raté volontairement pour Fowler qui venait d’essayer de convaincre l’arbitre qu’il n’y avait pas penalty), mais celui-ci a récemment affirmé qu’il avait vraiment essayé de marquer.

    En fait, le seul exemple célèbre récent vient d’un danois lors d’un match Danemark-Iran en 2003. Un iranien, persuadé que c’était la mi-temps avait pris le ballon de la main. Le danois chargé du penalty (Wieghorst) l’a alors juste rendu au gardien.

    Vraiment beau geste.

  2. DaftDef   •  

    Excellent !! et tellement rare…

  3. Zakstudio   •  

    Oui trop d’enjeu dans le foot !

  4. Titi   •  

    les adversaires auraient pu, au moins pour lui rendre la monnaie, lui donner le corner!!!!!
    Conos!

Laisser un commentaire