Hadopi adoptée aujourd’hui

Voila la loi a été adoptée, sachant qu’elle ne changera rien pour les auteurs qui ne gagneront pas plus.

Secteur réellement en crise?

Cela aidera les majors dans leur immobilisme. De plus ils ne reversent pas plus lors des ventes numériques alors qu’il n’y a plus de création de CD, d’impression de jaquettes et livrets, plus de transports vers les distributeurs et surtout plus de distributeurs qui prennent un très grosse partie du gâteau (à juste titre ou pas).

Sachant ça on à juste la création d’un site (amortie par les ventes car commun à tous) et la bande passante à payer, ce qui est dérisoire à coté d’un déploiement mondial et instantané.

Les majors ont poussé la loi alors qu’ils gagnent de l’argent sur les taxes de CD/DVD (réparties comment?), sur les sonneries qui sont en plein boum, sur les ventes numériques (itunes, virgin,…).

Tout ça pour dire que, bien sûr que les ventes de CD physiques baissent, et baisseront encore beaucoup, mais bon la vente de gramophones est quasi nulle de nos jours aussi.

Il parait même que les salles de cinéma n’ont jamais été aussi pleines même en payant 9€ la place !!!

Application de la loi?

Comment justifier que l’adresse IP a réellement piraté? Une box ou un ordinateur peut être piraté, l’Ip spoofing existe aussi.

Ensuite le fait de dégrever 7 à 10 euros sur l’abonnement va contraindre les FAI à perdre de l’argent sur leurs abonnements, les obliger à fliquer leurs abonnés par un procédé qui ne sera pas gratuit pour eux. Bref ils vont perdre de l’argent des deux cotés.

Pour finir, même si on ne sait pas exactement quels points seront surveillés, il suffira pour les pirates d’utiliser d’autres moyens de téléchargements comme il en existe des dizaines…

Un loi qui ne sert à rien au final car inapplicable, si ce n’est se mettre la population à dos. Et qui n’aidera pas les artistes au final alors que c’est en agitant le drapeau de la sauvegarde des artistes et de la musique qui a été brandi.

Quid des films, séries, jeux vidéos, logiciels,… bref un grand débat qui n’est pas prêt de s’arrêter.

Et je ne parle même pas de la licence globale qui serait bien mais elle est, pour moi, aussi inapplicable qu’Hadopi (comment répartir les téléchargements, sauf peut-être avec la bonne foi des internautes qui disent ce qu’ils prendraient pour répartir équitablement, mais bon…).

Un vidéo qui montre les élus de l’opposition qui ont plus de connaissances techniques que notre ministre, mais qui n’ont pas été assez présent pour s’opposer au vote à l’assemblée :

source

Laisser un commentaire