D3o : La molécule miracle

Cette molécule, non pas inventée par des japonais (ni par Georges Lucas) mais par des anglais, a la capacité d’être malléable dans son état normal et de devenir dure si elle subie un choc.

Elle est déjà utilisée (équipements de ski, équitation, ballerines (!), protèges tibias), mais elle intéresse aussi l’armée pour protéger les soldats de balles ou d’éclats d’obus.

C’est impressionnant, et on peut lui trouver pleins d’autres applications : automobile, moto, jeux vidéo,…

source, site officiel

  4Commentaires

  1. Zakstudio   •  

    Je connaissais pas. Merci de ce complément d’information. Même si le d3o passe à l’état solide et non caoutchouteux.

  2. rmotfage   •  

    c’est commercialisé depuis quelques temps deja.

    je crois que la premiere utilisation fut pour les combinaison de ski en compet de descente.

    moi j’ai des genouilleres VTT 661 evo qui ont le 3do. ca marche bien, comme si il y avait un coque rigide lors des impacts sur les rochers, mais ca reste souple quand on pedale (comme du neoprene). par contre ca ne doit pas proteger contre les perforations (clous, …)

  3. Zakstudio   •  

    Je pense qu’ils doivent y travailler pour réduire les perforations. Mais je trouve ça rigolo une matière qui change d’état juste parce qu’on y tape dessus.

    Donc tes genouillères sont flexibles tant qu’elles n’ont pas de choc?

Laisser un commentaire