Controler son Canon avec son iPhone

Bon voici deux articles consécutifs sur l’iPhone… moi qui suis un fervent défenseur d’Android je dois être malade.

Mais je dois dire que l’idée de contrôler mon Canon avec un mobile (ici un iPhone) me plait beaucoup et DSLR Camera Remote le fait.

Il faut tout de même un PC ou un Mac branché à son appareil Photo, un logiciel qui tourne dessus votre ordinateur et une liaison Wifi.

Mais après tout ça vous pourrez gérer la prise de photo, le live view, braketing… il existe deux version une lite (payante à 2$) et la version complète à 20$.

A quand une application sur Android et marchant avec mon 450d? En tout cas je suis prêt à passer à la caisse.

source

Jeu de plates-formes sur Android : Replica Island

Replica Island, bien qu’encore loin des jeux sur iPhone en terme de finition, laisse présager de bonnes choses sur les terminaux Android.

Il n’y a malheureusement pas de multitouch sur ce jeu de plate-forme mais la jouabilité est assez bien rendue avec le trackball du HTC Hero et le tactile pour sauter et attaquer.

Je ne sais pas si « Replica » à quelque chose à voir avec les Replicans (Nexus) de Blade Runner… ça m’étonnerai en fait, mais vous dirigez un Robot (le même que la mascotte de Google, le vert) à travers des niveaux dans lesquels vous devrez récupérer des gemmes rouges en évitant et détruisant les monstres qui les peuplent.

Pour cela vous pouvez sauter (gros bouton bleu) et en l’air (comme Mario) avec le bouton rouge vous les écraserez d’un saut bien placé. Au fil du jeu vous pourrez prendre possession des ennemis en restant appuyé sur le bouton d’attaque (rouge) et en dirigeant la boule d’énergie vers l’ennemi que vous voulez contrôler.

Avec un design sympa bien que simpliste, ce petit jeu est, je l’espère, le début d’une longue série sur Android.

J’ai oublié de vous dire que le code source était en libre téléchargement, avis aux développeurs.

Les nouveaux tags HTML de l’HTML5

Voici la liste des nouveaux tags HTML qui font leur apparition avec le nouveau HTML5 :

  • <article> défini un bloc article
  • <aside> défini un bloc se situant a coté du bloc principal
  • <audio> défini un bloc contenant de l’audio
  • <canvas> défini un bloc graphique (très intéressant)
  • <command> défini un bouton de commande
  • <datalist> défini une liste déroulante
  • <details> défini le détail d’un élément
  • <dialog> défini une conversation
  • <embed> défini un plug-in/module (externe)
  • <figure> défini un groupe de média et leur légende
  • <footer> défini un pied de page
  • <header> défini une entête
  • <hgroup> défini des informations sur une section d’un document
  • <keygen> défini une clé générée d’un formulaire
  • <mark> défini un texte marqué
  • <meter> défini une mesure
  • <nav> défini les liens de navigation
  • <output> défini les types de sorties
  • <progress> défini la progression d’une tache donnée
  • <rp> défini ce que doit afficher lorsque le Ruby n’est pas supporté
  • <rt> défini les explications des annotations Ruby
  • <ruby> défini des annotations Ruby
  • <section> défini une section
  • <source> défini les sources du média
  • <time> défini la date et l’heure
  • <video> défini une vidéo

En gros beaucoup de tags sont créés pour remplacer le <div> en permettant de cibler (les moteurs de recherche) plus précisément le contenu. Sachant que vous pourrez aussi structurer votre code en faisant ressortir les données de façon plus claire :

Voici un exemple de structure de donnée

La principale innovation reste tout de même l’implémentation du tag <canvas>, contrôlable en JavaScript lui permettant de dessiner pixel par pixel sur ce canvas réservé.

Voici un exemple d’application, un jeu en 3d à la Wolfenstein :

En voici d’autres assez jolie par ici et .

Quelques méthodes et attributs pour votre canvas HTML5 :

HTML5 Canvas propriétés

source HTML5 (UK)