La magie de Bobby McFerrin

Bobby McFerrin démontrait en 2009 au World Science Festival toute sa magie et la force du Pentatonic Scale (je suis pas du tout musicien).

Et il nous dit que n’importe où dans le monde le résultat, qui est très beau, est le même grâce à l’universalité de la musique.

Pour ceux qui ne remettent pas Bobby McFerrin, c’est un chanteur d’exception à qui l’on doit : Don’t Worry Be Happy ; qui est chantée à cappella, chose que je n’avait pas remarqué jusqu’à aujourd’hui.

Merci à Nico pour l’info.

Laisser un commentaire