Le top des meilleures musiques de jeux vidéos

Un peu comme How I met your mother ou une émission de Dechavanne, voici le top des musiques de jeux vidéos… totalement personnel.

Dans les meilleures musiques de séries de jeux vidéo (plusieurs jeux) :

  1. Katamari : très originale voire expérimentale, mais sublimement lié au jeu
  2. Monkey Island : la sublime série de Lucas Arts avec sa bande son venue des caraïbes
  3. God of War : une magnifique bande son très lyrique digne d’un film qui nous mets tout de suite dans l’ambiance
  4. Metal Gear Solid : Très cinéma la bande son de Harry Gregson Williams n’y est pas pour rien
  5. Final Fantasy : je ne suis pas fan, mais il faut avoir que certains thèmes sont très bons

Sans oublier les Megaman et le thème de Woodman, les Zelda, Mario, Castlevania, Warcraft, Command & Conquer, Silent Hill, Medal of Honor, Bioshock et Chrono Cross.
Il y en a bien sûr d’autres, mais il faut faire une sélection et pour me simplifier la vie j’ai supprimé les séries tirés de films : Indiana Jones, Star Wars… et ceux qui reprennent des musiques existantes : Fifa, PES, GTA…

La deuxième liste porte sur les jeux à un titre majeur qui resteront dans ma mémoire :

  1. Portal (PC), une des meilleurs fin de jeu portée par une musique très fun
  2. Xenon 2 (Atari ST), une vraie claque technique à l’époque (sample de cette chanson)
  3. Bubble Bobble (Atari ST), une chanson, 100 niveaux forcément ça marque
  4. Street Fighter 2 (SNES)
  5. Tomb Raider 1 (PC)

Mais aussi Sonic 1 (Megadrive) et Braid (PC)…

J’en ai certainement oublié mais, je le rappelle c’est une liste personnelle.

La classe américaine restaurée

Je ne sais pas si vous connaissez la classe américaine, mais une version de ce détournement des années 90 de Canal est sur le point d’être restauré.

Un fou s’amuse à acheter tous les dvd des films de la classe américaine et va refaire le montage pour en faire un grand détournement en version ‘HD’ (les versions Blu-Ray ne sont pas toutes sorties).

Un énorme boulot de montage l’attends même s’il prétend en voir le bout.