La marche algorithmique

Le but de cet algorithme est de créer une marche la plus optimisée, une qui fait avancer sans tomber, en donnant comme base : des os articulés et des muscles (apparemment il gère aussi la vitesse à laquelle le cerveau donnerait les ordres aux muscles).

On peut donc voir sur la vidéo que le programme apprend et qu’avec environ 1000 itérations, il arrive à trouver l’équilibre en fonction de la gravité, du sol… impressionnant je trouve.

Si vous êtes assez balèze, voici la thèse en PDF.