Une carte des attaques DDoS

Les attaques DDoS (distributed denial-of-service = Attaque par déni de service), Google nous a fait une petite carte interactive pour représenter les attaques majeures par pays (source et destination).

On peut s’apercevoir que la France est pas mal attaquée mais ce n’est rien en comparaison des USA.

The Old Reader, pour remplacer celui de Google?

The Old Reader vient de l’annonce de Google sur l’arrêt de Google Reader.

Une équipe qui adore le logiciel, décide de faire un clone amélioré. Bien qu’il soit en béta (l’import de vos flux prendra quelques jours) le résultat est assez proche de l’original, ce qui ne devrait pas perturber les habitudes.

Les notifications en HTML5

Un petit tuto nous montrant comment utiliser l’API de notification en HTML5. Vous pourrez sur les navigateurs supportant cette feature, afficher des petites fenêtres contenant un titre, une icône et un texte brut ou en HTML.

Attention cette fonctionnalité est encore au stade de développement et ne marche pas sur tous les navigateurs. Seuls Chrome, Safari et Firefox vous permettent de les afficher, et le résultat varie en fonctions de ces derniers : Firefox gère le HTML et pas Chrome par exemple, mais les fenêtre font moins « débug » que dans Firefox.

Utilisez Google Web Fonts pour vos sites

Google Web Fonts se base sur les propriétés de CSS3 concernant les polices de caractères. Il vous permet d’utiliser des polices que l’utilisateur n’a pas forcément, en lui proposant d’aller les chercher sur les serveurs de Google (en tache de fond).

Il y a des avantages et des inconvénients : les plus, c’est que vous n’avez pas à gérer les polices et c’est la bande passante de Google qui sera utilisée lors du téléchargement. L’inconvénient est le même, si Google rame ou est down, les internautes n’auront pas tout de suite les bonnes polices.

Vous pouvez donc faire un mix des deux et mettre en premier choix les TTF ou ODT prises chez Google, en spear (back up), celles misent sur votre serveur et enfin les polices de bases communes à tout les OS (Arial, Verdana…).

Cela vous permettra de démarquer votre site des concurrents en utilisant des polices originales.

Fontello, créez votre police d’icones

Avec Fontello, vous allez pouvoir composer votre propre police de caractères (TTF) en choisissant les icônes que vous voulez et en les assignant aux touches que vous désirez.

Le but est de les utiliser sur le web dans vos logiciels préférés en gardant l’avantage du coté vectoriel.

Sur le net grâce à @font-face vous allez pouvoir faire votre propre web font et jouer avec les roll-overs et les transformations sans jamais avoir à créer une image.